to LIMOGES
El inicio
Visite commentée pour approfondir ses connaissances de la collection consacrée aux Beaux-Arts.
A 14h30. Au Musée des Beaux-Arts. Tarifs : 5,50 € - 3,50 €.
to LE DORAT
El inicio
to LIMOGES
14 Sites historiques aux confins de l'Aquitaine et du Limousin. Au Moyen-âge, la vicomté de Limoges était bordée au sud-ouest par des châteaux, églises et cités fortifiés formant une ligne de défense aux limites du duché d'Aquitaine, possession des Plantagenêt et de Richard Cœur de Lion en particulier, ce dernier ayant été blessé mortellement devant Châlus-Chabrol en 1199.
Sur les pentes verdoyantes des Monts du Limousin, ces sites constituent par leur passé historique, leur beauté architecturale, leur richesse artistique et leur environnement, un fascinant et magnifique patrimoine, en partie inclus dans le Parc Naturel Régional Périgord-Limousin.
to BESSINES SUR GARTEMPE
Le Haut Limousin, terre de transition entre le pays d'Oc et le pays d'Oil offre une véritable mosaïque de pays où les paysages les plus contrastés s'expriment dans une étonnante diversité : les douces collines boisées des Monts d'Ambazac, les terres à légendes des Monts de Blond, les bocages et plaines de la Basse-Marche, les étangs sauvages et les lacs aménagés du pays de Saint-Pardoux, les somptueuses vallées de la Vienne et de la Gartempe. Le décor naturel, les vastes espaces vierges, les nombreux chemins de randonnées bordés de murs de pierre sèche permettent de découvrir sans aucune hâte le charme des petits villages pittoresques : Mortemart, classé parmi les «plus beaux villages de France», Blond, Saint-Pardoux, Montrol-Senard, Châteauponsac. Votre périple en Haut Limousin est un voyage dans le temps en quête des traditions, de l'histoire du pays, d'un passé quelquefois mouvementé mais toujours riche en évènements comme en témoignent les nombreux édifices : les châteaux de Mortemart et de Rochechouart, les collégiales romanes du Dorat et de Saint-Junien où l'on peut admirer des trésors d'inspiration religieuse.
A Oradour-sur-Glane, les ruines du village martyr rappellent le drame du 10 juin 1944. Le Centre de la Mémoire situe le massacre dans son contexte historique. En Haut Limousin, tout est invitation à passer à table, les auberges familiales vous font déguster
les spécialités limousines : le pâté de pommes de terre, l'agneau baronnet, les boudins aux châtaignes, la potée limousine, et pour terminer votre copieux repas le délicieux clafoutis.
Renseignements au Comité Départemental du Tourisme de la Haute-Vienne au 05 55 79 04 04
to LIMOGES
Le Limousin, terre des saints, vit se développer, au cours du Moyen-Age, pèlerinages et vénérations des reliques qu'abritaient abbayes et prieurés des moines bâtisseurs. Le Limousin fut marqué, surtout au XIIème siècle, par le grand développement du pèlerinage vers Saint-Jacques-de-Compostelle. Il donna son nom à la deuxième des quatre routes qui traversaient la France pour ne former en Espagne qu'un seul chemin : le "Camino Francès". Cette "Route Limousine" est aujourd'hui un itinéraire culturel européen : route officielle des pèlerins de Saint-Jacques-de-Compostelle venant de Vézelay. A travers la région, d'autres chemins s'offraient aux pèlerins pour rejoindre les itinéraires officiels : l'itinéraire de Bruges et la route de la Montagne limousine. Tout au long de ces routes vous découvrirez le patrimoine architectural et artistique du Limousin.

La "route de Vézelay" en Creuse, d'après le "Guide du Pélerin" du XIIème siècle, entrait dans notre département à Crozant. les pèlerins rejoignaient ensuite La Souterraine, Le Grand Bourg et Bénévent l'Abbaye. Un itinéraire secondaire au départ de Bénévent l'Abbaye allait rejoindre Bourganeuf.
En Creuse, de nombreuse traces de l'histoire des pèlerins sont à découvrir sur ces itinéraires :
- La Souterraine est depuis longtemps marquée par le Chemin de St Jacques : de très anciennes tombes sculptées de pèlerins décédés à La Souterraine, au cimetière, une pierre blanche sur le clocher de l'église qui servait de repère, un vitrail de l'église représentant Saint Jacques (la paroisse cantonale porte le nom se ce saint homme.)
- A Bénévent l'Abbaye, la remarquable abbaye construite aux XIème et XIIème siècles, est un modèle de l'Art roman. Elle renferme 44 chapiteaux et, tout autour, on peut voir un grand nombre de modillons sculptés. Images, proportions et orientations en ont fait longtemps un édifice à usage essentiellement symbolique.
Renseignements :
- Office de Tourisme du Pays Sostranien : 05 55 63 10 06
- Office de Tourisme du Pays des Eaux Vives : 05 55 62 68 35
- Office de Tourisme de Limoges : 05 55 34 46 87
- Association des Amis de St Jacques de Compostelle Limousin-Périgord : 05 53 50 73 21